Retour vers le passé, 1989...

Red Crow, le chef Sioux venu du Dakota, a peu parlé. Mais il a dit, sobrement, l'essentiel.

Pour nous les Indiens, la terre, les arbres et les animaux sont sacrés. Nous les respectons.

Les hommes blancs ont perdu ce sens du sacré. Ils ont massacré la terre. Mais la pollution qu'ils ont créée risque de les faire disparaître un jour. Si vous voulez que vos petits-enfants puissent eux aussi voir le monde et ses forêts, apprenez à vos enfants à respecter la terre...

VÉRONIQUE KIESEL.

 "Il est triste que ce monde se précipite férocement vers sa destruction"

Red CROW . (Chef Indien d’Amazonie)

 

 

Eco-Gîtes du Cerf Volant dans la forêt de Rambouillet                                                                                                     

 

 téléchargement (2)                                                                                       téléchargement (3)

Un havre de paix et de quiétude

téléchargement (1)

 

Voir la vidéo http://www.youtube.com/watch?v=eprDs1YRIe4&gl=BE

 

Vivre les saisons

images (4)

 

Le printemps 

Tout s’agite, tout s’anime. Ecoutez le chant des oiseaux. C’est celui des amours. C’est la saison de l’accouplement et des chants magnifiques qui raisonnent partout dans la forêt. Les oiseaux migrateurs sont de retour comme l’hirondelle qui annonce que l’hiver est bien loin, le coucou qui arrive en mars pour trois mois et attire notre regard vers le haut au son du « coucou, coucou » sans fin. Les oiseaux s’activent, brindilles entre leur bec pour faire leur nid dans lequel ils déposeront leurs œufs dans les prochains jours. Les biches s’apprêtent à mettre bas et le chant des grenouilles et des crapauds qui ne se lassent pas de donner un concert jour et nuit va vous étonner. Ne laissez pas les enfants jeter des bâtons dans l’étang mais donnez leur quelques morceaux de pain qu’ils pourront lancer sur l’eau, ils apercevront sans doute les poissons qui viendront se nourrir en frétillant. Faites attention où vous marchez en vous promenant sur le site, les fleurs sortent de terre et pour certaine, sont imperceptibles. Regardez la nature sortir de l’hiver et s’activer. Regardez aussi votre comportement. N’avez-vous pas envie de sortir, de courir, de bouger comme tous ces animaux et cette nature qui après avoir vécu calfeutré pendant quatre mois, s’activent pour une nouvelle renaissance ? 

L’été 

C’est la saison de l’épanouissement. C’est le plein d’anergie. Le soleil chauffe et apporte ce qu’il nous faut pour vivre et passer l’hiver à venir. Le jardin est multicolores et vous donne le meilleur de lui même. Les fruits regorgent de jus pour certains, alors que d’autres grossissent lentement avec le soleil pour être mûres en début d’automne. Le potager promet des légumes généreux. Les oiseaux, plus silencieux couvent leurs œufs sans bouger. Les œufs vont bientôt éclorent en ce début d’été. Si vous voyez un nid avec des petits, ne les touchez pas. La mère sentirait que quelqu’un d’étranger est venu et abandonnerait ses petits.
Vous pouvez observer de loin. Vous constaterez les allés et venus incessants de la mère qui porte à manger à ses petits. Si vous voyez une taupinière fraîchement remuer, préparez-vous, la pluie va venir d’ici deux à trois jours.

 

L'automne

La sève des plantes a commencé depuis le mois d’août à descendre. Quelques arbres, selon la sècheresse, prennent des couleurs jaunes ou brunes. Puis peu à peu, c’est la forêt tout entière qui change de couleur. Une palette d’ocre, jaune pâle, rouge, envahit la forêt qui nous donne une image spectaculaire sur ce que la nature est capable de créer. Les hirondelles sont sur le point de s’en aller vers des pays au climat plus clément et elles se préparent pour un long voyage en se rassemblant sur les câbles électriques, le coucou, s’en est allait discrètement depuis longtemps et les grenouilles ont fini leur opéra. Mais malgré cette accalmie, quelques fleurs s’épanouissent à nouveau. Une deuxième floraison qui va vous surprendre et vous éblouir. On sent, ce pendant, en arrière plan, que la nature se prépare à la venue de l’hiver. Les derniers rayons du soleil encore chaud, permettent quelques repas sur la terrasse avec pour toile de fond, un coucher de soleil qui prépare son ascension vers d’autres
pays, le temps d’une nuit. Un cri étrange raisonne dans la forêt. C’est le brame du cerf. De fin août à fin octobre, il rassemble son harem de biches avec un cri qui vous transperce. Ne cherchez pas à les approcher, cela peut-être très dangereux. Certains y on laissé leur vie. Restez sur la terrasse et vous les entendrez en quadriphonie. Moment émouvant et inoubliable.
L’hiver : Ah ! Saison pleine de surprise. Qui a dit que l’hiver était triste? La cheminée qui craquelle au coin du poêle pendant que vous êtes allongés sur le canapé, enveloppés dans le plaid avec un bon livre. Le froid reste derrière la porte. Il se peut que le vent vienne frapper aux carreaux, laissez le derrière et faites-vous bercer par la douce chaleur de la cheminée.
Dehors, tout s’est endormie. La nature est au repos, seuls les animaux, cherchent de la nourriture. Les oiseaux s’approchent du chalet pour picorer dans les boules de graisse déposées près des fenêtres et dans les cabanes d’oiseaux du jardin. Ils vous montrent, qu’il y a de la vie tout autour de la forêt malgré le froid. Les cerfs les biches et les sangliers viennent discrètement dans la nuit près du chalet s’abreuver dans l’étang ou brouter l’herbe humide des champs. Les promenades en forêt l’après midi jusqu’à 16h et le retour au coin du feu avec un bon thé et quelques brioches. Un parfum d’enfance remonte en vous. Il fait nuit à 17h30, en attendant le repas du soir, prenez quelques jeux de société dans le chalet et rassemblez-vous pour partager un moment ensemble. L’homme est comme la nature, nos énergies sont au repos pendant cette période et nous devons suivre le rythme de notre corps qui bougera au ralenti jusqu’au printemps.

L’hiver

Ah ! Saison pleine de surprise. Qui a dit que l’hiver était triste? La cheminée qui craquelle au coin du poêle pendant que vous êtes allongés sur le canapé, enveloppés dans le plaid avec un bon livre. Le froid reste derrière la porte. Il se peut que le vent vienne frapper aux carreaux, laissez le derrière et faites-vous bercer par la douce chaleur de la cheminée. Dehors, tout s’est endormie. La nature est au repos, seuls les animaux, cherchent de la nourriture. Les oiseaux s’approchent du chalet pour picorer dans les boules de graisse déposées près des fenêtres et dans les cabanes d’oiseaux du jardin. Ils vous montrent, qu’il y a
de la vie tout autour de la forêt malgré le froid. Les cerfs les biches et les sangliers viennent discrètement dans la nuit près du chalet s’abreuver dans l’étang ou brouter l’herbe humide des champs. Les promenades en forêt l’après midi jusqu’à 16h et le retour au coin du feu avec un bon thé et quelques brioches. Un parfum d’enfance remonte en vous. Il fait nuit à 17h30, en
attendant le repas du soir, prenez quelques jeux de société dans le chalet et rassemblez-vous pour partager un moment ensemble. L’homme est comme la nature, nos énergies sont au repos pendant cette période et nous devons suivre le rythme de notre corps qui bougera au ralenti jusqu’au printemps.