Tout va bien dans les chaumières

Politiquement incorrecte

 

images (16)

 

 

TOUT VA BIEN DANS LES CHAUMIERES

Cultivons notre jardin…

Profile

                 Sexe : Au féminin

               Nationalité : .Be

Je suis politiquement incorrecte, l’imperfection est ma manière d’échapper au conformisme…militante pour la libertée d’expression, artiste dans l’âme, contre la Religion, la Politique,et contre le Travail ‘esclave’.

Vivre de peu pour vivre mieux…toute une philosophie

Si nous voulons nous en sortir, il faut changer notre système politique, changer notre manière de consommer, rétablir le respect, le partage et la dignité.

Je me refuse à croire qu'il n'y a plus d'espoir.

Posté par vero_gaia à 08:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


12 août 2019

Greta Thunberg

Avant de juger,de critiquer cette adolescente "GRETA THUNBERG"

téléchargé (4)

Veuillez prendre connaissance de son parcours 

 

D'un point de vue personnel cette adolescente est divine et importante pour réveiller les consciences ignorantes

 

Jeunesse et formation

 

Sachez que Greta Thunberg déclare avoir commencé à s'intéresser au changement climatique à l'âge de neuf ans.

 

Concours d'écriture

 

 

 Elle gagne — en mai 2018 — un concours d'écriture sur le climat à la suite duquel elle rencontre Bo Thorén, « militant écologiste de la première heure », dont l'association, Fossil Free Dalsland, créée en 2013, cherche à mettre fin aux industries fossiles dans le Dalsland.

 

 

300px-Dalsland_Kanal_Håverud_a

 

Greta Thunberg est en mai 2018 l'une des lauréates du concours organisé par le Svenska Dagbladet proposant aux jeunes Suédois d'écrire un article sur le climat à l'intention des jeunes. Elle y décrit sa peur du réchauffement climatique.

Dans une lettre, elle explique que ce concours lui a permis d'être contactée par « des gens qui voulaient faire quelque chose au sujet de la crise climatique ».

Grève du vendredi

 

Climate_change-fr

 

 

Militantisme

Certains médias décrivent son impact sur la scène mondiale comme l'« effet Greta Thunberg.

 

Au total, en novembre et décembre 2018, plus de vingt mille étudiants avaient organisé des grèves dans au moins 270 villes de pays comme l'Allemagne, l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, les États-Unis, la Finlande, le Japon, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suisse.

 

À la suite de la grève mondiale du 15 mars 2019, elle s'exprime sur Facebook pour dire :

 

« Il nous faut une nouvelle façon de penser. Le système politique que vous, les adultes, avez créé n'est que compétition. Vous trichez dès que vous pouvez car tout ce qui compte, c'est de gagner. Nous devons coopérer et partager ce qui reste des ressources de la planète d'une façon juste. »

 

Impliquée, elle est le vecteur du mouvement de grève scolaire en Europe et dans le monde pour protester contre l’inaction des États en matière de réchauffement climatique.

Polar_Bear_AdF

 

Un ours polaire bondissant entre deux blocs de glace de la banquisefondante, sur l'île de Spitzberg, dans l'archipel norvégien de Svalbard.

 

 

220px-Rootmaster_cafe

 Un bus-restaurant végan à Londres. L'inscription au-dessus de la porte dit : « Je veux être un poisson dans un monde végan ».

 

Elle devient végane, influençant sa famille : son père devient également végane, et sa mère s'en approche.

 

Elle refuse les achats non nécessaires puis cesse de prendre l'avion à l'âge de 15 ans ; sa famille fait de même.

C'est dans sa famille qu'elle se serait rendu compte de sa capacité à convaincre les autres.

 

« Nous devons changer à peu près tout dans nos sociétés.
Plus grande est votre empreinte carbone,
plus grand est votre devoir moral.
Plus grande est votre audience,
plus grande est votre responsabilité.

Les adultes continuent de dire :
“C’est notre devoir de donner de l’espoir aux jeunes.”
Mais je ne veux pas de votre espoir.
Je ne veux pas que vous soyez pleins d’espoir.
Je veux que vous paniquiez.
Je veux que chaque jour vous ayez peur comme moi.

Et puis je veux que vous agissiez.
Je veux que vous agissiez comme si vous étiez en crise.
Je veux que vous agissiez comme si notre maison était en feu.
Parce qu’elle l’est. »

Greta Thunberg

« Elle parle pour elle, pour sa génération, mais aussi pour ses enfants à naître, et au-delà des humains, pour notre Terre tout entière, dans sa précieuse et fragile beauté. Écoutons-la. Entendons-la. Il est peut-être encore temps. »

J.M.G. Le Clézio, Prix Nobel de littérature

Greta Thunberg est une jeune activiste suédoise.Elle a été nommée par le Time parmi les jeunes les plus influents dans le monde.

 

Rejoignons-la

Béatrice Frecenon

Béatrice Frecenon devrait quitter son poste de conseillère du ministre de l'Agriculture.

ABJECT CETTE FEMME. Envie de gerber sur elle.

 

«Martine s'en branle de Greta Thunberg» : cette blague d'une conseillère du ministre de l'Agriculture qui passe mal

 

16a5f11b945f5948c9e2b261ceabc50ba697bdd480eb7a8a8d2ee0495dd11c3f (1)

Béatrice Frecenon a posté cette blague sur Facebook, alors qu'elle s'apprêtait à prendre l'avion.

«Martine s'en branle de Greta Thunberg». Son message n'est plus visible sur Facebook mais il continue de faire parler sur les réseaux sociaux. Cette semaine, une conseillère du ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a posté un message moqueur au sujet de la militante écologiste, s'attirant les foudres de nombreux internautes.

» LIRE AUSSI - Greta Thunberg, 16 ans, l'activiste écolo qui inspire la jeunesse du monde entier


Alors que Béatrice Frecenon annonçait son départ en congés, la directrice adjointe du cabinet du ministre a écrit : «Bon sur ce les amis, cette fois je suis vraiment en vacances, j'attends mon avion, gros bisous à tous et surtout à ceux qui ont encore le sens de l'humour». Son message était accompagné de la couverture détournée d'un livre intitulé «Martine s'en branle de Greta Thunberg».

Youth For Climate France@Youth4Climatefr

La directrice adjointe de cabinet du Ministre de l'Agriculture @dguillaume26 a posté une image « Martine s'en branle de Greta Thungberg » en attendant son avion ✈️...

Nous, on attend les prochains tomes 📚⤵️...

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Une manière de se moquer de l'adolescente suédoise devenue la figure de proue de la jeunesse engagée contre le réchauffement climatique qui refuse de prendre l'avion, moyen de transport qu'elle juge trop polluant. Attendue à New York au sommet mondial sur le climat organisé par le secrétaire général de l'ONU le 23 septembre prochain, Greta Thunberg a d'ailleurs annoncé lundi qu'elle s'y rendrait en voilier, et non en avion.

407 personnes parlent à ce sujet...What seulement ????????

 Le «slow travel» façon Greta Thunberg est-il à la portée de tous?

Sa publication, notamment épinglée par le mouvement «Youth for climate change» le 9 août, a vivement fait réagir. Au point que la directrice adjointe du cabinet du ministre a retiré son message. Juste avant, la conseillère avait tenté de s'expliquer, comme l'indique Le Parisien : «Le sort de la planète ne dépend pas de moi et d'un trait d'humour qui n'a pas l'heur (sic) de vous plaire», répondait-elle dans les commentaires. «Sans compter que je sache, Greta Thunberg n'est qu'une gamine médiatisée, hein, dont on a encore le droit de plaisanter, elle n'est pas le changement climatique».

Pas de quoi calmer les internautes qui continuaient de lui écrire ce dimanche. «Mme Béatrice Frecenon, quel âge avez-vous pour mettre de telles choses.

 

Comment voulez-vous que l'on prenne au sérieux ce gouvernement avec de tels propos», l'invective une internaute. «S'en prendre à une adolescente quel courage ! Bravo .... j'espère vous voir un de ces jours a pôle emploi», lui lance un autre sur son compte Facebook ouvert au public.

 

 

07 août 2019

Environnement de la ville de Liège

Au Parc de la Boverie à Liège

 

20190806_174234

 

 

 

Message envoyé à l'environnement de Liège

Vous êtes ici : Accueil  Contact  Propreté et environnement  Environnement  Merci
Actions sur le document

Merci

Merci de votre participation.

Votre adresse courriel
vero_gaia@hotmail.com
Sujet
Interdiction de donner à manger aux canards
Commentaires
Je suis outrée de voir les citoyens chaque jour nourrir avec du pain les canards, cygnes, etc...sans voir aucune plaque signalant ce geste mortel pour ces volatiles. Pour info veuillez vous informer que nourrir les canards et autres est mortel pour eux. 

https://www.femmeactuelle.fr/animaux/animaux-pratique/pourquoi-il-ne-faut-jamais-donner-de-pain-aux-canards-2071689 

Veuillez prendre connaissance de ce dramatique geste et informez le public merci

 

 

20190806_174324

20190806_174327

20190806_174332

 

 

 

Posté par vero_gaia à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le pain et les canards

 

MERCI DE NE PAS DONNER DU PAIN AUX CANARDS...

Ni de les manger...lol

 

 

 

 

images (3)

 

 

 

Pensant bien faire, de nombreux promeneurs amoureux des animaux donnent du pain rassis aux canards.

Pourtant, ce geste anodin a des impacts sur la santé de ces animaux ! 

J'habite à Liège et il y a , vous vous en doutez, de nombreux parcs et jamais j'ai vu une pancarte

 

 

"interdiction de nourrire les canards et autres volatiles"

 

A ma connaissance deux signes majestueux sont mort et 10 lapins

images (4)

 

DSC_0805

parc-boverie-liege-1


Parc de la Boverie

Le parc de la Boverie, inséré entre la Meuse et la " Dérivation ", se veut lieu de loisirs en famille, ouvert à tous et ouvert sur le monde. La roseraie, la Tour Nicolas Schöffer et un nouveau bassin forment un endroit privilégié de promenades, et le bâtiment qui y fut construit pour l'exposition universelle de 1905 est désormais devenu " LA BOVERIE ".

https://www.liege.be
ET LES CANARDS, CYGNES, LAPINS ET AUTRES MORTS ?
Monsieur l'échevin de l'environnement qu'en pensez vous  ?

 

Voici le comment du pourquoi et ...il est important pour l'avenir de notre planète d'apprendre ceci aux enfants, car pour moi c'est du civisme

 

 

 

pourquoi-il-ne-faut-jamais-donner-de-pain-aux-canards-et-par-quoi-le-remplacer

 

 

 

Si vous avez l’habitude de donner du pain aux canards, vous feriez mieux de mettre un terme à cette manie... En effet, les canards ne mangent pas de pain ! Pire, la consommation de cet aliment leur cause des problèmes de santé et perturbe grandement l'équilibre environnemental. On vous explique tout.

 

Pourquoi le pain est mauvais pour les canards ?

 

Contrairement aux idées reçues, le pain est très mauvais pour les canards. Pauvre en vitamines et en minéraux, il favorise la malformation des os des volatiles. De plus, les oiseaux comme les canards, les oies et les cygnes n’ont pas un appareil digestif adapté à la digestion du pain : sa consommation peut donc entraîner des troubles digestifs et même provoquer la mort...

Très rassasiant, le pain est tellement donné par les passants qu’il devient disponible à foison pour les oiseaux. Ces derniers ne sentent donc plus la faim. Mais revers de la médaille, ils ne cherchent par conséquent pas à diversifier leur nourriture et développent des carences importantes ! On parle alors du syndrome des « ailes d’ange » : les oiseaux touchés perdent leur capacité à voler et ne peuvent plus fuir en cas de danger...

D'autre part, les morceaux de pains qui stagnent dans l’eau des mares finissent par se dégrader et sont une source de pollution. Ils sont consommés par les bactéries qui prolifèrent et empêchent les poissons de vivre dans les bonnes conditions...

Mais le pain ne pollue pas seulement les eaux ! Il menace la biodiversité car lorsqu’il reste au sol, il est boudé par les canards. Au lieu de les nourrir comme vous l’espériez, ce sont les rats qui s’en régalent...

Que peut-on donner aux canards ?

 

Vous avez envie de nourrir les canards et autres oies ? Ces volatiles s’accommoderont bien vite de vos restes et de vos épluchures de légumes ! Vous pouvez également opter pour du riz cuit, du maïs, du raisin sans pépin, des pois, de l’avoine, des graines pour oiseaux ou encore de la laitue !

Mais avant de nourrir ces palmipèdes, pensez à vérifier les règles appliquées à l'endroit où vous êtes. N’oubliez pas : les canards se nourrissent très bien sans l’aide humaine, donc agissez avec modération !

Retrouvez en vidéo les conseils de Christophe de Hody, naturopathe et herbaliste, sur la chaîne Youtube Le Chemin de la nature

 

 

 

Ma BA : à chaque fois que je passe par le parc de la Boverie je vois des citoyens donner du pain aux canards, je vais les trouver gentillement pour leur expliquer que leurs gestes est maleureusement néfaste et leur explique. 
J'ai déjà prévenu le service de l'environnement mais rien ? A ce jour je recontacte le service jusqu'a ce qu'il mette des pancartes adéquates.

 Merci de faire passer le message


28 mai 2019

Féministe

Féministe ! moi ? non...

 

Enfin un peu c'est la raison pour laquelle j'ai envie de mettre à l'honneur "Stéphanie Murat

 

Nationalité Française

 

20415277

 

Ce MARDI 28-05-2019 à 21H05
  • TÉLÉFILM POLICIER DE STÉPHANIE MURAT
    • Durée : 91min 

           TOUS PUBLICS

 

 

Le voyageur mardi 28 mai 2019 21h05 | Ciné Télé Revue

Chaque année en France, 310 homicides restent non élucidés, laissant des familles brisées par un deuil impossible. Traquer les meurtriers pour rendre justice aux familles démunies est plus qu'un métier, c'est un devoir pour cette ancienne pointure de la police criminelle, Thomas Bareski... mardi 28 mai 2019 21h05

https://www.cinetelerevue.be



téléchargé

 

ERIC CANTONA 

Bon visionnage

 

 

30 avril 2019

DIEU

Il serait temps d abolir toutes religions

DIEUDONNÉ n existe pas supprimons la soumission

 

Résultat de recherche d'images pour "y a t il un créateur qui se soucies de vous livre"

 

L’image contient peut-être : texte

AMEN

images

Posté par vero_gaia à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

L'incendie de notre Dame de Paris

 

François Pinault: clic, 100 millions!

Groupe Total: clic, 100 millions aussi! 

Bernard Arnault et LVMH: clic, 200 millions!

Bettencourt et L’Oréal: clic, 200 millions!

 

Un milliard de dons récoltés en deux jours!

 

 

page8image21212960

 

Quelle belle générosité des plus grasses fortunes de France! Devant les flammes de l’enfer, ils n’ont pas hésité à donner par gros paquets, d’un coup de clic sur leur PC Banking! Fantastique. Parce qu’il n’y a pas à tournicoter: comme il faut rebâ- tir Palmyre en Syrie, il faut recons- truire Notre-Dame. Sérieux: c’est notre patrimoine (chrétien ou pas, on s’en cale), c’est aussi du génie bâtisseur de l’homme qui est là, embrasé. Donc bravo les gars! En plus, dites donc, nos généreux donateurs renoncent à la déduction fiscale de leurs dons, des fois qu’on soupçonnerait une entour- loupe (de plus) pour se racheter une conduite auprès des gueux. Mais ça me gratte quand même aux entour- nures. Pas vous? Parce que, le reste du temps, nos mêmes généreux bienfai- teurs passent leur temps en ingénierie, en évasion, voire en fraude fiscale pour ne surtout pas payer ce qu’ils ont à payer: des impôts. C’est comme ça qu’ils ont amassé leurs magots.

 

On peut débattre à l’infini de ce fou- droyant Téléthon des ultra-riches pour les pierres et les bois de Notre- Dame, alors qu’ils font tout, obstiné- ment, pour ne surtout pas participer à la solidarité nationale lorsqu’il s’agit d’humains, en versant normalement leurs contributions à l’État. Un écœurement résumé à sa manière par le père Gilbert : 

“Faut-il que les SDF s’enflamment pour qu’on les aide?” 

Il faudrait les deux: aider les hommes et les pierres.

 

C’est le cas, d’ailleurs. Mais chacun son rôle... Au XXIe siècle, les moyens, les petits et les (un peu) moins pauvres paient pour les pauvres. Tandis que la caste des méga- riches du pouvoir financier fait comme elle veut. Elle donne quand et ce qu’elle veut. Comme les seigneurs du Moyen Âge, qui pillaient, asservis- saient, puis redistribuaient parfois (un peu) selon leur bon vouloir. Pour plaire à Dieu. Les seigneurs d’aujourd’hui cassent (une toute petite partie de) leur tirelire pour des pierres. Il faudra que je demande à Dieu s’ils ont gagné leur place au Paradis... 

 

 

26 novembre 2018

Nicolas HULOT

 

Je vous suggère de prendre quelques secondes à méditer sur cette image, que ressentez vous...en ce moment ?

 

images (14)

 

 

Un enfant hurle pour exprimer ces émotions, moi je hurle en silence contre ce monde qui n'a plus d'âme et qu'on détruit à grand coup de grues, de massues...

 

 

voici le résumé de Nicolat Hulot

Le come-back télévisuel de Nicolas Hulot attire 3,2 millions de personnes

Beaucoup mieux que le Premier ministre. L'ex-ministre a fait beaucoup mieux que son ancien patron. Invité de L'Émission politique jeudi soir, Nicolas Hulot a attiré 3 223 000 téléspectateurs sur France 2, selon les chiffres publiés par Médiamétrie.

https://www.lepoint.fr
Mais le pire que je perçois c'est le titre

images (18)

L'Émission politique » de France 2 a réalisé un très beau score d'audience jeudi soir avec le retour de l'ancien ministre de la Transition écologique.

 

Bien sûr je ne vous apprends rien, mais les larmes de Nicolas Hulot, me font mal car si lui n'a pas pu conscientiser les ripoux de politiciens corrompus, qui peut le faire ?

 

images (11)

Nous tous ensemble.

 

 

Ca donne à réfléchir

images (17)

 

 

06 novembre 2018

Apprendre à éduquer

 

Sommes-nous prêts à élever des rebelles ?

logo-apprendre-a-eduquer (1)

 

Sommes-nous prêts à élever des rebelles _

Dans son livre Le mythe de l’enfant gâté, Alfie Kohn nous bouscule sur les croyances à l’origine de nos pratiques éducatives, autant individuellement que d’un point de vue social. Il nous invite à envisager ce que cela donnerait d’élever des enfants rebelles, capables de s’opposer autant à un groupe de harceleurs qu’à une loi injuste (ou une règle familiale dont ils ne comprennent pas l’intérêt  ).

Il nous dit : « Encouragez les jeunes à s’attacher aux besoins et aux droits d’autrui; à étudier les pratiques et les institutions qui empêchent de rendre plus belle la vie de tout un chacun; à prendre leur courage à deux mains pour remettre en question ce qu’on dit de faire et parfois, à se préparer à enfreindre les règles ».

Il ne s’agit pas d’encourager chez leurs enfants une opposition systématique à tout et tout le temps. Il parle plutôt d’un « scepticisme réfléchi« , un « esprit de rébellion mûrement pesé« . Cet esprit de rébellion réfléchi consiste à se demander quelles règles valent la peine d’être suivies et pour quelle raison.

Kohn nous propose de réfléchir aux différences entre insolence, cynisme, arrogance et rébellion:

  • l’insolence est une résistance non argumentée et irrespectueuse,
  • l’arrogance est une remise en question des idées des autres sans question,
  • le cynisme est le rejet automatique de tout ce qui vient de l’extérieur,
  • la rébellion est la capacité à être critique à l’égard des idées d’autrui autant que des siennes, à analyser les faits et les preuves, à prendre le risque de faire ce qui est juste même si cela va à l’encontre de la loi ou des normes sociales.

Si on est seulement critique à l’égard des idées d’autrui, on risque l’orgueil et l’immobilisme; si on est seulement critique vis-à-vis de ses propres idées, on risque la timidité et l’indécision. – Alfie Kohn

Ainsi, Kohn remarque que l’éducation est politique (et c’est une conclusion à laquelle je suis arrivée moi-même depuis quelques temps et qui ne me quitte plus).

Contester les modes d’éducation traditionnels, ou suggérer qu’on pourrait aider les enfants à défendre ce qui leur paraît juste, ce n’est pas introduire le politique dans la parentalité. Il y a toujours été. – Alfie Kohn

Alfie Kohn regrette ce qu’il désigne sous le terme de « trouble de l’assentiment respectueux » (TAR). Les symptômes du TAR sont : une foi inconditionnelle en l’autorité, une obéissance aveugle aux règles, une incapacité à questionner la finalité des règles et l’éthique des lois, une immobilité face à l’injustice et à l’indignité, une incompétence au débat d’idées sans pugilat (voire carrément l’absence de l’idée même du débat possible). Il s’amuse que ces « symptômes » soient portés aux nues comme preuve d’une socialisation réussie et qu’il existe une contradiction flagrante entre les ambitions scolaires (former des citoyens éclairés capables d’esprit critique) et la réalité (élaboration de règlements intérieurs sans consultation des élèves, système de récompenses/ punitions, élèves qui contestent certaines décisions étiquetés comme « fauteurs de trouble » sans prise en compte de la pertinence des arguments soulevés…). Kohn nous avertit qu’une société dans laquelle personne n’est prêt à être qualifié de fauteur de troubles, de rebelle est un lieu où l’abus de pouvoir est certain.

La vérité, c’est que si nous voulons que nos enfants soient capables de résister à la pression de leurs semblables et deviennent des adultes qui n’hésitent pas à défendre leurs principes, nous devons nous employer à accueillir les arguments résolus qu’ils nous opposent. Nous devons surmonter notre besoin de remporter la dispute et d’imposer notre volonté, notre peur d’être perçus comme faibles ou permissifs si nous accordons à nos enfants le droit à la contestation. – Alfie Kohn

images (5)

 

 

 

Ce type d’éducation demande du courage : élever des enfants courageux et justes requiert des adultes courageux et justes. Nous avons en effet tous tendance à trouver l’indocilité énervante et l’obéissance beaucoup plus facile (au quotidien parce que les luttes pour le brossage de dents nous épuisent ou de manière plus générale parce que le regard social désapprobateur est source de stress et de doute).

Pourtant, Kohn nous pousse dans nos retranchements : n’avons-nous pas envie que nos enfants soient sources d’inspiration plutôt qu’ils passent leur vie à accumuler des marques de reconnaissance ? Ne voulons-nous pas qu’ils pensent aux autres au lieu de s’intéresser uniquement à ce dont ils tireront un bénéfice personnel ? Ne souhaitons-nous pas qu’ils posent des questions sur ce qui leur paraît oppressant plutôt que de faire ce qu’on a toujours fait au seul prétexte que cela a toujours été fait ainsi ?

 

images (6)

 

3 ingrédients pour élever des rebelles

Ces trois ingrédients vont permettre d’élever des enfants capables de réaliser qu’une idée peut être remise en question même quand elle vient de l’autorité, qu’ils ont le droit (et même le devoir) de prendre la parole et qu’ils ont le pouvoir d’entreprendre une action en faveur de plus de justice et de moins de souffrance à petite et même à grande échelle.

1.Cultiver l’empathie

Quand Alfie Kohn utilise le mot empathie, il fait référence à des comportements prosociaux à travers une préoccupation générale du bien-être des autres et une intelligence émotionnelle et relationnelle aiguisée.

2.Renforcer la confiance en soi

Il est possible d’éprouver de l’empathie pour quelqu’un sans intervenir pour alléger sa souffrance ou sa peine. Cela nécessite donc en complément une bonne dose de confiance en soi pour passer à l’action.

De même, il est possible d’être plein d’assurance et de mettre cette confiance au service uniquement de ses propres intérêts.

Ainsi, empathie et confiance en soi vont de paire pour élever des enfants rebelles.

3.Adopter comme valeur le scepticisme

Cependant, même les enfants qui sont à la fois confiants et empathiques peuvent ne pas être prêts à aller à contre-courant. Le dernier ingrédient pour élever des enfants rebelles est d’accorder le droit aux enfants de demander pourquoi, de les encourager à poser tout type de question, de leur apprendre à faire preuve d’esprit critique. 

 

Note à moi-même : un article à relire la prochaine fois que ma fille ne voudra pas se laver les dents…

…………………………………………………………….

Source : Le mythe de l’enfant gâté de Alfie Kohn (éditions L’Instant Présent). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

téléchargement (3)

 

Ca donne à réfléchir