Tout va bien dans les chaumières

Politiquement incorrecte

 

images (16)

 

 

TOUT VA BIEN DANS LES CHAUMIERES

Cultivons notre jardin…

Profile

                 Sexe : Au féminin

               Nationalité : .Be

Je suis politiquement incorrecte, l’imperfection est ma manière d’échapper au conformisme…militante pour la libertée d’expression, artiste dans l’âme, contre la Religion, la Politique,et contre le Travail ‘esclave’.

Vivre de peu pour vivre mieux…toute une philosophie

Si nous voulons nous en sortir, il faut changer notre système politique, changer notre manière de consommer, rétablir le respect, le partage et la dignité.

Je me refuse à croire qu'il n'y a plus d'espoir.

Posté par vero_gaia à 08:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


26 novembre 2018

Nicolas HULOT

 

Je vous suggère de prendre quelques secondes à méditer sur cette image, que ressentez vous...en ce moment ?

 

images (14)

 

 

Un enfant hurle pour exprimer ces émotions, moi je hurle en silence contre ce monde qui n'a plus d'âme et qu'on détruit à grand coup de grues, de massues...

 

 

voici le résumé de Nicolat Hulot

Le come-back télévisuel de Nicolas Hulot attire 3,2 millions de personnes

Beaucoup mieux que le Premier ministre. L'ex-ministre a fait beaucoup mieux que son ancien patron. Invité de L'Émission politique jeudi soir, Nicolas Hulot a attiré 3 223 000 téléspectateurs sur France 2, selon les chiffres publiés par Médiamétrie.

https://www.lepoint.fr
Mais le pire que je perçois c'est le titre

images (18)

L'Émission politique » de France 2 a réalisé un très beau score d'audience jeudi soir avec le retour de l'ancien ministre de la Transition écologique.

 

Bien sûr je ne vous apprends rien, mais les larmes de Nicolas Hulot, me font mal car si lui n'a pas pu conscientiser les ripoux de politiciens corrompus, qui peut le faire ?

 

images (11)

Nous tous ensemble.

 

 

Ca donne à réfléchir

images (17)

 

 

06 novembre 2018

Apprendre à éduquer

 

Sommes-nous prêts à élever des rebelles ?

logo-apprendre-a-eduquer (1)

 

Sommes-nous prêts à élever des rebelles _

Dans son livre Le mythe de l’enfant gâté, Alfie Kohn nous bouscule sur les croyances à l’origine de nos pratiques éducatives, autant individuellement que d’un point de vue social. Il nous invite à envisager ce que cela donnerait d’élever des enfants rebelles, capables de s’opposer autant à un groupe de harceleurs qu’à une loi injuste (ou une règle familiale dont ils ne comprennent pas l’intérêt  ).

Il nous dit : « Encouragez les jeunes à s’attacher aux besoins et aux droits d’autrui; à étudier les pratiques et les institutions qui empêchent de rendre plus belle la vie de tout un chacun; à prendre leur courage à deux mains pour remettre en question ce qu’on dit de faire et parfois, à se préparer à enfreindre les règles ».

Il ne s’agit pas d’encourager chez leurs enfants une opposition systématique à tout et tout le temps. Il parle plutôt d’un « scepticisme réfléchi« , un « esprit de rébellion mûrement pesé« . Cet esprit de rébellion réfléchi consiste à se demander quelles règles valent la peine d’être suivies et pour quelle raison.

Kohn nous propose de réfléchir aux différences entre insolence, cynisme, arrogance et rébellion:

  • l’insolence est une résistance non argumentée et irrespectueuse,
  • l’arrogance est une remise en question des idées des autres sans question,
  • le cynisme est le rejet automatique de tout ce qui vient de l’extérieur,
  • la rébellion est la capacité à être critique à l’égard des idées d’autrui autant que des siennes, à analyser les faits et les preuves, à prendre le risque de faire ce qui est juste même si cela va à l’encontre de la loi ou des normes sociales.

Si on est seulement critique à l’égard des idées d’autrui, on risque l’orgueil et l’immobilisme; si on est seulement critique vis-à-vis de ses propres idées, on risque la timidité et l’indécision. – Alfie Kohn

Ainsi, Kohn remarque que l’éducation est politique (et c’est une conclusion à laquelle je suis arrivée moi-même depuis quelques temps et qui ne me quitte plus).

Contester les modes d’éducation traditionnels, ou suggérer qu’on pourrait aider les enfants à défendre ce qui leur paraît juste, ce n’est pas introduire le politique dans la parentalité. Il y a toujours été. – Alfie Kohn

Alfie Kohn regrette ce qu’il désigne sous le terme de « trouble de l’assentiment respectueux » (TAR). Les symptômes du TAR sont : une foi inconditionnelle en l’autorité, une obéissance aveugle aux règles, une incapacité à questionner la finalité des règles et l’éthique des lois, une immobilité face à l’injustice et à l’indignité, une incompétence au débat d’idées sans pugilat (voire carrément l’absence de l’idée même du débat possible). Il s’amuse que ces « symptômes » soient portés aux nues comme preuve d’une socialisation réussie et qu’il existe une contradiction flagrante entre les ambitions scolaires (former des citoyens éclairés capables d’esprit critique) et la réalité (élaboration de règlements intérieurs sans consultation des élèves, système de récompenses/ punitions, élèves qui contestent certaines décisions étiquetés comme « fauteurs de trouble » sans prise en compte de la pertinence des arguments soulevés…). Kohn nous avertit qu’une société dans laquelle personne n’est prêt à être qualifié de fauteur de troubles, de rebelle est un lieu où l’abus de pouvoir est certain.

La vérité, c’est que si nous voulons que nos enfants soient capables de résister à la pression de leurs semblables et deviennent des adultes qui n’hésitent pas à défendre leurs principes, nous devons nous employer à accueillir les arguments résolus qu’ils nous opposent. Nous devons surmonter notre besoin de remporter la dispute et d’imposer notre volonté, notre peur d’être perçus comme faibles ou permissifs si nous accordons à nos enfants le droit à la contestation. – Alfie Kohn

images (5)

 

 

 

Ce type d’éducation demande du courage : élever des enfants courageux et justes requiert des adultes courageux et justes. Nous avons en effet tous tendance à trouver l’indocilité énervante et l’obéissance beaucoup plus facile (au quotidien parce que les luttes pour le brossage de dents nous épuisent ou de manière plus générale parce que le regard social désapprobateur est source de stress et de doute).

Pourtant, Kohn nous pousse dans nos retranchements : n’avons-nous pas envie que nos enfants soient sources d’inspiration plutôt qu’ils passent leur vie à accumuler des marques de reconnaissance ? Ne voulons-nous pas qu’ils pensent aux autres au lieu de s’intéresser uniquement à ce dont ils tireront un bénéfice personnel ? Ne souhaitons-nous pas qu’ils posent des questions sur ce qui leur paraît oppressant plutôt que de faire ce qu’on a toujours fait au seul prétexte que cela a toujours été fait ainsi ?

 

images (6)

 

3 ingrédients pour élever des rebelles

Ces trois ingrédients vont permettre d’élever des enfants capables de réaliser qu’une idée peut être remise en question même quand elle vient de l’autorité, qu’ils ont le droit (et même le devoir) de prendre la parole et qu’ils ont le pouvoir d’entreprendre une action en faveur de plus de justice et de moins de souffrance à petite et même à grande échelle.

1.Cultiver l’empathie

Quand Alfie Kohn utilise le mot empathie, il fait référence à des comportements prosociaux à travers une préoccupation générale du bien-être des autres et une intelligence émotionnelle et relationnelle aiguisée.

2.Renforcer la confiance en soi

Il est possible d’éprouver de l’empathie pour quelqu’un sans intervenir pour alléger sa souffrance ou sa peine. Cela nécessite donc en complément une bonne dose de confiance en soi pour passer à l’action.

De même, il est possible d’être plein d’assurance et de mettre cette confiance au service uniquement de ses propres intérêts.

Ainsi, empathie et confiance en soi vont de paire pour élever des enfants rebelles.

3.Adopter comme valeur le scepticisme

Cependant, même les enfants qui sont à la fois confiants et empathiques peuvent ne pas être prêts à aller à contre-courant. Le dernier ingrédient pour élever des enfants rebelles est d’accorder le droit aux enfants de demander pourquoi, de les encourager à poser tout type de question, de leur apprendre à faire preuve d’esprit critique. 

 

Note à moi-même : un article à relire la prochaine fois que ma fille ne voudra pas se laver les dents…

…………………………………………………………….

Source : Le mythe de l’enfant gâté de Alfie Kohn (éditions L’Instant Présent). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

téléchargement (3)

 

Ca donne à réfléchir

05 novembre 2018

Le minimaliste

"Voulez-vous changer le monde? Puis changez-vous d'abord. ” - Sri Chinmoy

 

La montée du chômage, la stagnation des salaires et la chute des cours des actions ont forcé les familles et les individus à réévaluer leurs achats.

 

 

images (1)

 

Le point sur les tendances marketing

 

Tout comme moi je suis adepte des multinationnales qui ont pensé à nous "petits revenus". servi sur un plateau, nous nous gavons des grandes chaînes industrielles telles que:

ACTION ZEEMAN PRIMARK WIBRA

 

téléchargement (1)                                                                            téléchargement (2) wibra images (2)

 

 

 

Et tout en me réconfortant, je m'habille depuis quelques années, dans les magasins de seconde main en criant haut et fort

 

"J AGIS POUR LA PLANETE"

Mais si je me mens, je connais bel et bien la vérité ?

zappons: ACTION ZEEMAN PRIMARK WIBRA

 

Outil du progrès social et de la démocratie, mais aussi ses dérives, et ses échecs... 

 Si l'on veut suivre certaines tendances comme le minimaliste :

Chambre-Harry-Bertoia

Il peut être utile de considérer ces raisons pour lesquelles le minimalisme se développe...Après tout, il n'en faut qu'un…

Nouvelles tendances

Chaise-Eames-Noir-Blanc

        

10 raisons pour lesquelles le minimalisme se développe

10 raisons de devenir minimaliste

 

Je suis autour du sujet tous les jours. Je blogue sur le minimalisme et lis des blogs sur le minimalisme. Je tweet à ce sujet et suis les autres qui le tweet. J'ai un blog tumblr dédié à ce sujet. Et je publie une lettre d'information toutes les deux semaines à l'intention des influenceurs désirant promouvoir la vie simple. Je suis très en phase avec le mouvement simplicité / minimalisme. Et le mouvement grandit… presque tous les jours.

Heureusement, je ne suis pas seul dans mon évaluation. D'autres font également les mêmes observations ( Meet Generation M , La tendance à la hausse du marketing minimaliste ). De nouveaux blogs apparaissent presque tous les jours. De nouveaux livres  sont écrits à un rythme effréné. Et de plus en plus de gens sont attirés par le style de vie et adoptent des principes minimalistes.

Pour comprendre pourquoi, considérons ces 10 raisons pour lesquelles le minimalisme se développe:

1. Agitation financière mondiale - La montée du chômage, la stagnation des salaires et la chute des cours des actions ont forcé les familles et les individus à réévaluer leurs achats. Beaucoup ont commencé à vivre avec des budgets plus serrés. En conséquence, de nombreux consommateurs choisissent d’identifier la différence entre achats essentiels et non essentiels.

2. Préoccupation environnementale - Beaucoup de gens choisissent de vivre une vie minimaliste dans le respect de l'environnement. Ils comprennent que moins de consommation équivaut à moins d'utilisation des ressources naturelles de la Terre. Et ils choisissent de faire la différence plutôt que de rester les bras croisés.

3. Niveaux élevés de dette personnelle - Après des années et des années de vie au-dessus de nos moyens, les gens commencent à se faire une idée. Beaucoup choisissent judicieusement de se libérer du poids écrasant de la dette. La popularité de Dave Ramsey et Adam Baker, largement répandue, est la preuve de cette tendance croissante. Et pour atteindre cet objectif, les gens choisissent d’acheter moins et d’économiser davantage. Nous espérons que cette tendance se poursuivra.

4. Sensibilisation sociale mondiale accrue - L'injustice, la pauvreté et la malnutrition ont toujours existé. Mais comme les nouvelles technologies ont rendu le monde plus petit en rendant les images / informations mondiales plus accessibles, notre prise de conscience de la disparité s'est accrue. Certains répondent à l'appel et utilisent leurs finances pour faire la différence à l'échelle mondiale en nourrissant ceux qui ont faim, en fournissant de l'eau potable, en luttant contre les épidémies et en défendant les sans-voix partout où cela est nécessaire.

5. Art minimaliste / esthétique moderne - Le bon art entre dans l'âme et rend plausibles les nouvelles idées. Le terme «art minimaliste» (utilisé pour la première fois en 1929) a connu une croissance importante au cours des années 1960 et 1970 lorsque la peinture, la sculpture et la musique ont fait leur apparition. Bientôt, il transcende le design et l’architecture et commence à définir le terme: design moderne. En conséquence, il est entré dans notre âme et a également rendu plausible l’idée de principes minimalistes en tant que style de vie.

6. Progrès de l' informatique personnelle - Les progrès de l'informatique personnelle ont rendu le minimalisme beaucoup plus facile que jamais. Aujourd'hui, les ordinateurs remplacent le besoin en CD, DVD, fichiers papier, albums photos, calendriers, calculatrices, livres, annuaires téléphoniques, cahiers, journaux, etc. La nécessité inhérente de conserver ces objets dans notre maison appartient au passé. Dieu merci.

7. Les avantages souhaités aujourd'hui plus que jamais - Alors que la complexité de notre monde ne cesse de se complexifier, la demande personnelle pour de nombreux avantages offerts par le minimalisme est bien plus grande. Le minimalisme offre une vie avec moins de stress, moins de distraction, plus de liberté et plus de temps. Toutes les choses que les gens d’aujourd’hui recherchent désespérément plus que jamais.

8. Plus de présence en ligne - Les défenseurs du style de vie minimaliste le rendent plus accessible et attrayant pour les autres en écrivant leurs expériences en ligne. Des blogueurs tels que Leo Babauta , Dave Bruno , Colin Wright et Tammy Strobel facilitent plus que jamais la recherche de conseils, d'encouragements et d'inspiration pour un style de vie minimaliste.

9. De nouveaux modes de vie sont disponibles comme jamais auparavant - Internet rend possible de nouveaux modes de vie. Les gens ne doivent plus être obligés de travailler dans un emploi typique de 9 à 5 ans. Darren Rowse gagne sa vie en aidant les autres à devenir des blogueurs rentables. Chris Guillebeau enseignera à quiconque de créer sa propre petite entreprise. D'innombrables autres personnes choisissent de gagner leur vie en ligne. Et beaucoup d'entre eux choisissent le minimalisme pour rendre ces choix de vie plus accessibles. Après tout, voyager dans le monde devient beaucoup plus facile lorsque tous vos effets personnels rentrent dans un sac à dos.

10. La réalisation, il y a plus dans la vie que les possessions - Le consumérisme est bien vivant. Les annonceurs continuent de nous dire que notre prochain achat nous apportera de la satisfaction et que les gens continuent à y croire. Mais il y a une tendance croissante de personnes réfléchies qui commencent à voir à travers le mensonge et à contester cette affirmation. Ils ont essayé de trouver le bonheur dans leurs possessions pendant le dernier boom économique mondial… et n'ont pas été satisfaits. En conséquence, ils commencent à rechercher le bonheur et l'épanouissement dans d'autres lieux: relations, causes sociales et signification.

Si vous êtes toujours sur la barrière concernant le pouvoir de vivre une vie minimaliste, il peut être utile de considérer ces raisons pour lesquelles le minimalisme se développe comme 10 raisons pour lesquelles vous devriez devenir un minimaliste. Après tout, il n'en faut qu'un…

Joshua Becker

A propos de Joshua Becker

Écrivain. Inspirer les autres à vivre plus en possédant moins. 
WSJ Auteur à succès de The More of Less.

 

A réfléchir 


30 décembre 2015

La fondation Ocean Cleanup

Les bouteilles, sacs et autres déchets plastique qui polluent les océans.

 

 

e1e657415b66388cab8ed8e80df23620-1451484642

 

 

Le barrage imaginé par l'ado pour nettoyer les océans

testé aux Pays-Bas

Un barrage révolutionnaire va être testé pour la première fois dans des conditions réelles au large des Pays-Bas, a annoncé mercredi une fondation néerlandaise qui veut éliminer les bouteilles, sacs et autres déchets plastique qui polluent les océans.

La fondation Ocean Cleanup "va déployer un barrage long de 100 mètres lors du deuxième trimestre 2016 dans la mer du Nord, à 23 kilomètres des côtes néerlandaises", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Deux bras de 50 km

Alors que la plupart des autres projets envisagent de ramasser les plastiques à l'aide de bateaux sillonnant les océans, cette fondation souhaite se servir des courants marins pour les piéger.

Son projet consisterait à terme, en 2020, à étendre deux bras flottants de 50 kilomètres chacun formant un "V" et arrimés aux fonds marins. Munis d'un "rideau" s'enfonçant dans l'eau sur trois mètres de profondeur, ils bloqueraient les plastiques, récoltés ensuite dans un container.

"Le but du test est d'observer les effets de la mer, notamment les courants et les vagues", précise la fondation, qui a déjà testé son barrage en conditions contrôlées, notamment dans des bassins de grande taille aux Pays-Bas.

 

Barrières plutôt que filets

Ce test devrait servir de base à un autre à plus grande échelle près de l'île japonaise de Tsushima (sud). Entre le japon et la Corée du Sud, le système est prévu pour être déployé sur deux kilomètres.

Constitué de barrières sous lesquelles les poisons peuvent passer - et non de filets - le dispositif testé ne représente pas une menace pour la faune marine, selon la fondation néerlandaise.

 Publié à 15h19

 

 

Posté par vero_gaia à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 décembre 2015

Sacs en plastique

Les sacs en plastique interdits en Wallonie dès 2016

 

Enfin

 

images (12)

 

L'utilisation des sacs en plastique devrait être prohibée en Région wallonne à partir de l'année prochaine. Le projet de décret du ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio allant dans ce sens a été adopté en seconde lecture la semaine dernière par le gouvernement wallon.

L'interdiction devrait être applicable au second semestre 2016 pour les sacs de caisse, et en 2017 pour les autres types de sacs, comme les emballages pour fruits et légumes en vrac, révèle La Dernière Heure samedi.

Le décret doit encore être définitivement approuvé par le gouvernement, en troisième lecture, et ensuite voté au parlement wallon. Le cabinet du ministre précise qu'il est favorable à une mise en œuvre progressive, en concertation avec les différents secteurs concernés.

 

 

7fdd4a102c0bd3b7a678ec9549ea8c52-1451113269

Que pouvons-nous faire ?
 
Changer notre façon de fonctionner par rapport à cette pollution. Il y a des attitudes très simple a adopter :
 
Des cabas en tissus recyclés
Acheter viandes, fromages etc....à la découpe, les fruits etc..en vrac.
Privilégier les emballages en verre.
Privilégier le second hand pour les vêtements, meubles etc....
Gérer nos achats.

images (11)

 

 

Le 6ème continent !

 

Ce sixième continent fait 600 000km2 soit deux fois la France.  Il flotte dans l’océan pacifique et est composé principalement de déchets plastiques. Tous les déchets non biodégradable sont rassemblés dans un coin de l’océan pacifique par les courants, ce qui a formé une « île » de déchet ou « la plus grande poubelle à ciel ouvert du monde et de l’histoire ».
Cette île qui flotte entre San Francisco et Hawaï constituée uniquement d’ordures soit 3,5 millions de tonnes dont 80% de plastique, est quasiment indestructible et grossit a vu d’oeil.
On y trouve des « meubles », des « filets de pêche », des « pneus », des « bouteilles plastiques »; en bref on estime que 80% des débris proviennent des continents.
« Les fragments s’agglutinent par anneaux successifs selon leur taille, les plus petits au milieu, là où les courants s’amenuisent jusqu’au poteau noir central. Il est composé de 6 fois plus de débris plastiques que de plancton, à la base de la chaine alimentaire de la région pour les oiseaux. Sur les îlots, le sable est en plastique et les oiseaux marins sont gavés de fragments indigestes mais volumineux qui leur remplissent l’estomac. Ils avalent indifféremment des petit machins colorés qu’ils n’éliminent pas et finissent par mourir de faim, le ventre bien rempli. »

images (13)

 

A vous les cabas originaux !

 

DIY CABAS FAIM MAIN VIDEO

Posté par vero_gaia à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

22 décembre 2015

Gluten

L'emmergence d'une intolérance au gluten dans le monde occidentale est un signe !

Les blés d'aujourd'hui ne sont plus tolérés par le corps humain

 

 

 La société refuse la loi de la nature

 

slidergluten-1024x512

 

Le blé moderne que nous consommons aujourd’hui a subi de nombreuses modifications génétiques depuis 10 000 ans. Ces nouveaux blés comparable à des OGM développent de nombreuses intolérances et sensibilités au gluten. On estime à 500 000 le nombre de personnes intolérantes au gluten en France alors que 90 % d’entre eux ignorent totalement leur maladie. 

Source

 

 

 

15 mai 2015

CONSIGNE canettes

 

Faut il cautionner les canettes ?

 

En route pour une ballade dans la nature

 

 016

 

030

 

Sur ma route...

026

042

048

025

001

 

033

 

« C’est là qu’on voit combien les humains sont sales »

004

041

039

On nous incite à trier les déchets (et c'est très bien!) dans d'autres pays européens

(exemple. Allemagne, Suède, Danemark, Estonie...), un système de caution

"motive" les consommateurs à rapporter leurs canettes et leurs bouteilles en plastique.

Résultat : Beaucoup moins de déchets "sauvages" le long des routes et plus de matière à recycler.

Pourrait-on réfléchir à l'application d'un tel système en BELGIQUE ?

A une généralisation du système en EUROPE ??           Info 

 

 

Pour éviter le bisphénol A,

Ne consommez ni conserves ni canettes !

C'est plus sage... à plus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30 mars 2015

"vie simplifiée"

Halte au Gaspillage, Zéro déchets !

images (8)

Un quotidien sans déchet

Forts de cette prise de conscience, les Johnson commencent à s’informer et à se documenter sur l’écologie, le désencombrement, la sobriété heureuse.

Béa ouvre un blog pour partager leur expérience et échanger avec d’autres sur leur changement de mode de vie. Aujourd'hui, ils ne génèrent que quelques poignées de détritus par an.

Cuisine Zero Waste Home

Au quotidien, ils revoient leurs habitudes, scrutant chaque détail, évaluant chaque besoin, raisonnant chaque envie. Pour faire les courses, Béa s’approvisionne dans des magasins où il est possible d’acheter les produits en vrac (grains, céréales, farines, quelques goûters). Elle a confectionné des sacs en tissu sur lesquels elle a inscrit le poids du sac : lors du passage en caisse, il suffit alors de peser et de déduire le poids du contenant. Elle utilise aussi des bocaux en verre de un litre dans lesquels elle met du fromage, de la viande, du poisson, de la charcuterie, et réserve le dernier pour les envies du moment (olives, miel ou huile). Depuis, sa cuisine est remplie de bocaux en verre dans lesquels sont entreposées les denrées alimentaires.

Les cosmétiques font partie, avec les médicaments et le nécessaire de bricolage, des éléments les plus difficiles à gérer sans déchets : tout est sur-emballés, alors il faut ruser.

En savoir plus

 Béa Johnson

images (9)